Marsch satisfait de l'effort en 2e demie

Andre Hainault: Patrice Bernier; Davy Arnaud;. Graham Hughes / La Presse Canadienne

MONTRÉAL - Le but encaissé pendant la dernière minute de jeu de la première demie aurait probablement assommer l'Impact de Montréal en début de saison.

Mais les ouailles de Jesse Marsch ne se sont pas laissés abattre par ce but de Will Bruin, qui a effacé leur priorité d'un but et permis au Dynamo de Houston de retraiter au vestiaire avec une marque de 2-2.

L'entraîneur-chef de l'Impact a grandement apprécié cette démonstration de caractère.

«Je pense que nous avons grandi ce soir, a indiqué Marsch. On aurait pu comparer de la façon dont cette demie s'est terminée avec le match à New York (ndlr: alors que l'Impact était rentré au vestiaire avec un pointage de 2-2, mais s'était fait marquer trois buts en deuxième mi-temps). À la mi-temps, c'est ce que nous avons dit: nous faisons face à un beau défi mental.

«Peut-on mentalement se remettre de ce but et faire face à la situation comme des hommes et aller de l'avant? ai-je demandé. Ils ont très bien fait. Très bien. Notre groupe s'est serré les coudes sur le terrain. Ils étaient une équipe ce soir.»

Le défenseur Hassoun Camara trouve aussi que l'équipe a fait un pas en avant dans ce match.

«C'est vrai qu'on a pris un coup derrière la tête, a-t-il admis. On dominait de la tête et des épaules cette première demie et ça faisait un petit peu mal de revenir au vestiaire à 2-2.

«Ça ne s'est joué qu'au mental. Je pense qu'on est revenu avec de belles intentions, contrairement à quelques matchs auparavant au cours desquels nous avions peut-être failli mentalement. Mais là, les 11 — même les 18 — ont voulu la victoire de (samedi) soir pour repartir vers l'avant. Maintenant, c'est sur la continuité qu'on devra faire la différence.

Ce Camara prend de plus en plus de place au sein de la formation de Jesse Marsch. Il a su regagner sa place après avoir perdu quelques rangs dans l'organigramme en début de saison.

«Hassoun est maintenant identifié au sein de notre groupe comme un gars sur lequel on peut vraiment compter, a noté l'entraîneur. Au début de la saison, il avait pris un peu de recul en raison de quelques blessures et de quelques autres éléments.

«Mais nous l'avons constamment poussé et il s'est appliqué à retrouver son jeu. Jour après jour, il a montré au reste de l'équipe ce dont il était capable et il est dans un superbe état d'esprit présentement. Quand on fait appel à lui, il est pris. Il comprend exactement ce dont on attend de lui. Je m'attendais à une bonne performance de sa part (samedi).»