- Une batterie qui peut être pulvérisée comme de la peinture

Des chercheurs de l'Université de Rice au Texas ont mis au point une batterie qui peut être pulvérisée sur n'importe quelle surface comme de la peinture.

« Nous avons d'abord converti les composants de la batterie en peintures. Ensuite, nous pouvions les utiliser pour peindre littéralement n'importe quelle surface, avec un simple pistolet à peinture », explique Neelam Singh, étudiante en ingénierie qui a dirigé l'étude.

Cette invention pourrait révolutionner la conception des batteries lithium-ion qui alimentent ordinateurs portables ou téléphones mobiles en rendant les appareils plus légers et plus fins.

Les chercheurs ont pulvérisé les composants par couches successives sur différentes surfaces pour tester leur efficacité (plaque de verre, feuille d'acier inoxydable, tuiles de céramique).

L'invention a ainsi démontré qu'elle pouvait fonctionner même sur les objets en relief.

Les chercheurs ont aussi testé la batterie-peinture sur neuf carreaux de céramiques qu'ils ont par la suite reliés entre eux. L'un des carreaux étant équipé d'un capteur solaire, ils ont fourni assez d'énergie, soit 2,4 volts, pour alimenter 40 DEL (diodes électroluminescentes) durant plus de six heures.

« Les carreaux que nous avons transformés en batterie pourraient être utilisés pour recouvrir l'intégralité des murs d'une maison. Un tel mur pourrait à son tour être constellé de cellules solaires pour produire et stocker l'électricité », a suggéré Neelam Singh.

Les chercheurs travaillent actuellement à perfectionner leur invention déjà brevetée.

Le principal défaut restant à résoudre avant une commercialisation à grande échelle est que ces batteries utilisent des électrolytes liquides toxiques, inflammables et potentiellement corrosifs, qui doivent être appliqués dans un environnement dénué d'oxygène et d'humidité.

Les détails de l'invention sont publiés dans la section Scientific Reports de la revue Nature , en anglais.

Radio-Canada.ca avec AFP