- La sonde américaine Voyager 1 arrive aux confins du système solaire

Lancée en 1977, la sonde américaine Voyager 1 s'apprête à sortir de notre système solaire pour devenir le premier objet de fabrication humaine à voyager dans l'espace interstellaire, a indiqué la NASA.

« Les lois de la physique font qu'un jour Voyager 1 deviendra le premier objet fabriqué par les humains à entrer dans l'espace interstellaire mais nous ne savons pas exactement quand », a expliqué Ed Stone, responsable scientifique de Voyager à l'Institut de Technologie de Californie, à Pasadena.

Selon les dernières données reçues, Voyager 1 se trouve « dans une nouvelle région du système solaire où l'environnement change plus rapidement ». Signe qu'elle se rapproche des confins du système solaire, la sonde rencontre de plus en plus de particules chargées d'une plus grande intensité d'énergie.

« De janvier 2009 à janvier 2012, il y a eu un accroissement graduel d'environ 25 % des rayonnements galactiques rencontrés par la sonde. Plus récemment, nous avons constaté une accélération très rapide d'une partie du spectre électromagnétique et depuis le 7 mai, les rayonnements cosmiques augmentent de 5 % par semaine », a précisé Ed Stone.

Voyager 1 se trouve à environ 17,8 milliards de kilomètres de la Terre. Les signaux mettent 16 heures et 38 minutes pour parvenir aux antennes du réseau de communication de la NASA.

La sonde Voyager 2, lancée un mois après la première, il y a 35 ans, se trouve pour sa part à plus de 14,7 milliards de kilomètres du Soleil.

Une mission d'exploration fructueuse

Le programme d'exploration Voyager de la NASA avait l'objectif d'étudier des planètes du système solaire les plus éloignées du Soleil. Les deux sondes ont survolé Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et 48 de leurs lunes, révélant un grand nombre de détails sur les anneaux de Saturne et ayant permis de découvrir les anneaux de Jupiter.

Elles ont aussi transmis les premières images précises des anneaux d'Uranus et de Neptune, fait la découverte de 33 nouvelles lunes. Elles ont aussi révélé l'activité volcanique de Io ainsi que la structure étrange d'Europe, deux lunes de Jupiter.

Les données recueillies par les neuf instruments des sondes en font la mission d'exploration du système solaire la plus fructueuse scientifiquement de toute l'histoire spatiale.

Radio-Canada.ca avec AFP