Transport - Saguenay demande l'application de la taxe spéciale sur l'essence

Saguenay change son fusil d'épaule et demande l'application sur son territoire de la taxe spéciale de 1 cent le litre d'essence.

Cette mesure fiscale est destinée au financement du transport en commun.

Elle est apparue dans le budget du Québec en 2010. Le ministre des Finances, Raymond Bachand, offrait alors à Montréal et à Québec la possibilité de percevoir 1 cent le litre d'essence vendu sur son territoire. La somme devait servir intégralement au financement du transport en commun. Québec a refusé, mais Montréal a accepté l'offre.

À l'époque, le maire Jean Tremblay avait refusé d'alourdir le fardeau fiscal des citoyens. Il jugeait que sa ville n'en avait pas besoin.

Le conseiller municipal et président de la Société de transport de Saguenay (STS), Jean-Eudes Simard, n'était pas du même avis. Il a finalement réussi à convaincre le maire et les élus de l'utilité de cette taxe.

Cette mesure pourrait rapporter plus de 2 millions de dollars par année, sur un budget de 21 millions à la STS.

Une demande a officiellement été déposée au ministère des Finances. Jean Eudes Simard souhaite une réponse positive avant la présentation du budget 2013.