Sécurité publique - Le syndicat des agents de la paix réclame la construction de la prison de Roberval

Le Syndicat des agents de la paix en services correctionnels du Québec (SAPCSQ) presse le gouvernement Charest de lancer la construction de quatre nouvelles prisons, dont celle de Roberval. Québec a fait l'annonce du projet en 2005.

Le Conseil du Trésor, qui devait autoriser les appels d'offres pour la construction de la prison de Roberval avant la fin de juin, retient toujours le projet.

Le président du syndicat, Stéphane Lemaire, craint que le gouvernement libéral retarde la construction des nouveaux centres de détention pour en faire un éventuel enjeu électoral.

En plus, dans une lettre expédiée le 20 juin au SAPSCQ, la sous-ministre associée Johanne Beausoleil écrit que la loi C-10 du gouvernement fédéral contribuera significativement à l'augmentation de la population carcérale dans les centres de détention du Québec.

Le ministère de la Sécurité publique, qui estime qu'il pourrait manquer entre 900 et 2000 places d'ici huit ans au Québec, envisage d'installer des blocs cellulaires qui sont des roulottes modifiées pouvant accueillir une centaine de détenus à sécurité minimum.

Le SAPSC juge cette solution périlleuse et inadéquate. « On a un slogan : "Pour une sécurité en béton, non aux prisons en carton." Les blocs cellulaires utilisés présentement au Québec ne sont pas ce qu'il y a de plus sécuritaire », soutient Stéphane Lemaire.

Le syndicat exige plutôt que Québec entreprenne la construction des prisons de Roberval, Amos, Sorel et Sept-Îles.

« Ça va faire là, le gouvernement, tout le temps de la partisanerie et des enjeux politiques! Les terrains sont achetés. Il faut procéder », soutient M. Lemaire.

Une source très proche du Parti libéral a affirmé que le projet de construction de la prison régionale, à Roberval, est « en danger de mort » si le Parti québécois remporte la prochaine élection. Cette affirmation appuie la crainte du syndicat voulant que le projet risque de devenir un des principaux enjeux de la campagne électorale qui s'annonce.