Justice - Opération policière à Saguenay : deux jeunes subissent leur enquête

Deux des six jeunes Montréalais arrêtés dans la zone portuaire de Chicoutimi le 22 juillet dernier tentent de recouvrer leur liberté au palais de justice.

Les frères Aimé Claudien Bususuru et Christian Ndizeye sont accusés de trafic de drogue et de possession illégale d'une arme à feu. Des chefs de bris d'engagement ont également été portés contre eux.

Leur mère, Marthe Mujawiman, est venue témoigner pour ses fils. Elle a raconté qu'ils n'avaient pas eu un départ facile dans la vie.

La famille vivait au Rwanda lors du génocide de 1994 et a dû quitter le pays pour gagner la République démocratique du Congo, où elle a vécu trois ans dans des camps de réfugiés.

Mme Mujawiman et ses fils sont arrivés au Canada en 2001, sans le père, décédé.

La mère a expliqué que les problèmes de ses deux fils avaient commencé à l'adolescence, alors qu'ils avaient de mauvaises fréquentations.

L'enquête sur remise en liberté de Aimé Claudien Bususuru et Christian Ndizeye devrait se poursuivre mercredi.

La cause est entendue par la juge Micheline Paradis.