Justice - Fraude fiscale à Larouche : Stéphane Saint-Onge plaide coupable

Stéphane Saint-Onge, l'avocat montréalais qui a aidé l'artiste Claude Simard dans son projet de village-musée à Larouche, a reconnu sa culpabilité à une accusation de fraude fiscale.

Me Saint-Onge a avoué avoir aidé un contribuable à obtenir illégalement des crédits d'impôt pour des dons d'oeuvres d'art à la municipalité de Larouche.

Il a été condamné à payer une amende de 840 000 $.

De son côté, l'artiste Claude Simard a déjà été condamné à 300 000 $ d'amende pour évasion fiscale.

Claude Simard et Stéphane Saint-Onge font également l'objet de poursuites au civil par des donateurs d'oeuvres d'art déçus.

En novembre 2006, une vaste opération de perquisition a été menée à Larouche, dans des édifices municipaux et à la propriété de Claude Simard, par plus d'une centaine de fonctionnaires de l'Agence du revenu du Canada.

Les agents du fisc ont alors saisi des documents, ainsi qu'une vingtaine d'oeuvres d'art.