Environnement - L'étude d'Ottawa sur les parcs éoliens est mal accueillie par Val-Éo

Le directeur de la Coopérative Val-Éo de Saint-Gédéon est très sévère à l'égard d'Ottawa qui lance une étude sur l'impact des éoliennes sur la santé.

Santé Canada veut analyser un échantillon de 2000 habitations à proximité d'une douzaine de parcs éoliens afin d'observer les effets du bruit sur les résidents.

Le directeur de Val-Éo, Patrick Côté, comprend mal pourquoi le gouvernement fédéral se penche sur ce sujet. Il affirme avoir visité au moins 25 parcs d'éoliennes sans avoir constaté aucun problème majeur en lien avec le bruit.

Le directeur se demande si le gouvernement conservateur cache ses véritables intentions, puisqu'il encourage aussi l'exploration des sables bitumineux.

Projet éolien à Saint-Gédéon

Par ailleurs, Patrick Côté indique que les études environnementales ont débuté pour construire entre 8 et 12 éoliennes dans le secteur de Saint-Gédéon, conformément à la commande d'Hydro-Québec.

La coopérative a déjà recueilli 450 000 dollars lors d'une première vague de financement, l'automne dernier.

Val-Éo souhaite amasser 1 million de dollars sur les 2 800 000 dollars nécessaires pour gérer le projet d'ici la construction, prévue en 2015.