Droits de scolarité - Crise étudiante : Une Jeannoise interpelle Jean Charest sur You Tube

Une grand-mère de L'Ascension-de-Notre-Seigneur, Noëlla Harvey, diffuse une vidéo sur You Tube pour demander au premier ministre de faire preuve de compréhension envers les jeunes et de régler le conflit étudiant.

Mme Harvey s'adresse à Jean Charest comme père de famille. Portant le carré blanc, elle lui reproche son ton hargneux à l'endroit des étudiants dans la rue.

« Ce conflit-là, ça semble un conflit intergénérationnel, dit Noëlla Harvey. C'est comme si les adultes disent aux jeunes: "retournez à l'école puis on ne veut pas rien savoir de ce que vous dites." Moi, je trouve ça triste. »

Le projet est une initiative de l'équipe de pastorale de l'évêché de Chicoutimi, qui a rédigé le texte avec Noëlla Harvey. Elle croit qu'il est du devoir de Jean Charest de trouver avec les étudiants une issue à la crise.

Par ailleurs, le groupe de pastorale de l'évêché s'invite dans le débat sur la hausse des droits de scolarité en proposant des pistes de réflexion pour mieux faire comprendre le conflit aux équipes de pastorale des paroisses.

Le conflit étudiant sera abordé le dimanche 24 juin, dans les églises du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Les agents de pastorale du diocèse proposent aux célébrants d'aborder la question dans une perspective de rapprochements entre les jeunes et leurs aînés.

L'agent de pastorale Jocelyn Girard souligne que l'exemple de Saint-Jean Baptiste peut-être utilisé. « Saint-Jean-Baptiste, c'est un prophète. Il a proposé de regarder le Sauveur, Jésus, affirme M. Girard. C'était quelqu'un qui dénonçait clairement et vertement l'injustice à son époque. Pour nous, la fête de la Saint-Jean-Baptiste, ça nous apparaissait utile de dire qu'il faut poser un regard prophétique sur la situation actuelle et tenter, au moins, de réconcilier souvent les gens qui sont hostiles entre eux. »