Aide humanitaire - La Fondation Jacqueline Lessard prend un nouveau départ

La Fondation Jacqueline Lessard a décidé de couper les ponts avec son partenaire haïtien Étienne Bruni au cours des dernières semaines.

Un conflit entre la Fondation et M. Bruni a ralenti l'ouverture de l'Orphelinat-école Espoir d'enfants, à Croix-des-Bouquets, en Haïti. Le bâtiment a été construit avec des dons de 1,8 million de dollars amassés au Québec.

M. Bruni exigeait de devenir propriétaire du bâtiment et du terrain pour que les 57 enfants, dont il s'occupait avec Jacqueline Lessard, soient transférés à l'Orphelinat-école Espoir d'enfants.

Le président de la Fondation Jacqueline Lessard, Éric Cantin, affirme que les administrateurs ont jugé cette condition inacceptable.

« On s'organise pour mettre ça en marche quand même, dit-il. Les gens du Québec ont donné 1,8 million pour construire un orphelinat et Mme Lessard est sur place pour que ça fonctionne et ça va fonctionner. »

L'orphelinat a été construit pour accueillir 80 enfants. L'école peut recevoir 400 élèves chaque jour.

Le président de la Fondation affirme que les bâtiments, inaugurés il y a un mois, vont se remplir au cours des prochaines semaines.

« On vise une dizaine d'enfants à court terme, précise Éric Cantin. Commencer avec ceux-là et bâtir autour de ça. »

Quoi qu'il en soit, une infirmière qui a travaillé à plusieurs reprises aux côtés de Jacqueline Lessard et Étienne Bruni, Lilianne Desbiens, souhaiterait qu'il y ait une entente entre M. Bruni et la Fondation.

« Moi, j'aimerais beaucoup qu'il y ait une entente entre M. Bruni et la Fondation parce qu'Étienne Bruni a fait beaucoup aussi pour l'orphelinat. C'est quand même un homme dévoué, qui s'est donné beaucoup pour ces enfants-là. »

Deux donateurs ont offert 50 000 $ à la Fondation Jacqueline Lessard pour lui permettre de relancer ses activités.