Agriculture - Les réclamations à la Financière agricole doublent

L'été 2012 s'annonce plus difficile pour les producteurs agricoles du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui ont envoyé 554 avis de dommages à leurs récoltes depuis le début de la saison, par rapport à 220 en 2011.

Parmi les avis reçus, 158 touchent la sauvagine qui mange les champs de culture. Les producteurs de petits fruits ont déposé 111 avis de dommages, surtout pour du gel tardif.

La chenille légionnaire uniponctuée et d'autres maladies touchent plus de 275 demandes de compensation financière acheminées par les producteurs de fourrages et de céréales.

Enfin, il y a six avis de dommages chez les producteurs maraîchers.

Selon le directeur régional de la Financière agricole, Yves Lefebvre, le temps sec de juillet n'a eu que très peu d'impact dans les champs jusqu'à présent. Cela pourrait toutefois se répercuter en août.

Il souligne cependant que le programme d'assurance-récolte joue bien son rôle. « Normalement, ce programme couvre ce risque climatique là en période sécheresse ou d'excès de pluie ou de maladie ou d'insecte, explique M. Lefebvre. Cette année, les producteurs qui ont adhéré au programme vont bénéficier des couvertures et du programme offert. »