Élections Québec 2012 - Roberval : Georges Simard lance sa campagne

Le candidat du Parti libéral du Québec dans la circonscription de Roberval, Georges Simard, mise sur sa ténacité, sa combativité et sa détermination à mener à terme les projets difficiles pour remporter la victoire contre le député sortant Denis Trottier, le 4 septembre.

Il dit toutefois ne vouloir prendre aucun engagement concret, sauf celui de s'investir corps et âme pour la croissance et la transformation économique de la région et au soutien de l'industrie forestière.

Ses priorités sont l'économie, les services à la population et l'exploitation des ressources naturelles.

S'il est élu, Georges Simard prévoit utiliser la stratégie qui, dit-il, l'a bien servi depuis qu'il est à la mairie de Dolbeau-Mistassini.

« À partir du 5 septembre, on s'assoira ensemble, vous me présenterez votre dossier et comme dans tous les dossiers que j'ai faits, j'aurai la volonté et la détermination de faire tout ce qu'on peut pour réussir », souligne M. Simard.

La circonscription de Roberval a besoin, selon lui, d'un député qui comprend réellement ce que vivent les citoyens au quotidien.

Circonscription de Chicoutimi

Par ailleurs, le candidat libéral dans la circonscription de Chicoutimi, Carol Néron, croit que le Plan Nord rend nécessaire la construction d'un deuxième pont sur la rivière Saguenay.

« C'est non seulement vraiment local, mais c'est également régional et si on veut, national parce qu'on se connecte direct sur le développement du nord et le nord, c'est le fonds de pension de nos jeunes », souligne le candidat libéral.

M. Néron s'engage à commander une étude de faisabilité sur la construction de ce second pont.

Pour l'instant, il ne privilégie aucune des options déjà proposées.

Carol Néron n'est pas le premier à proposer le projet d'un second pont, mais il croit que ce sont les libéraux qui réussiront à le mener à son terme.