Faits divers - Crue des eaux : des résidents évacués à Beauport

La rivière Montmorency est sortie de son lit mercredi dans l'arrondissement de Beauport. Une douzaine de résidents ont été évacués dans le secteur de la rue des Trois-Saults en raison de la crue des eaux.

Les deux côtés de la rue des Trois-Saults, qui est en forme de fer à cheval, étaient inondés de sorte qu'il était impossible pour une automobile d'y accéder ou d'en sortir. Plusieurs sous-sols ont été inondés.

Des résidents ont dû être évacués à bord d'une chargeuse-pelleteuse de la Ville de Québec.

L'embâcle a cédé en après-midi ce qui a permis à l'eau de se retirer des terrains. Le niveau de la rivière demeure toutefois plus élevé que la normale. La Sécurité civile est aux aguets.

Selon le président du Comité du bassin versant de la rivière Montmorency, Michel Leclerc, la rivière déborde souvent au printemps, mais rarement aussi tôt et aussi rapidement que cette année. « Normalement, la neige fond dans le bas du bassin en premier et deux, trois semaines plus tard, ce sont les montagnes qui fondent. Mais cette année, ça fond tout en même temps parce qu'il fait tellement chaud que la neige est mûre, elle est prête à fondre et libère du ruissellement. Heureusement qu'il ne pleut pas », explique-t-il.

Situation en Beauce

En Beauce, des rues et des immeubles du centre-ville ont été inondés en matinée à Sainte-Marie lorsque la rivière Chaudière est sortie de son lit.

Trois rues, dont une partie du boulevard Larochelle, à proximité de l'hôtel de ville de Sainte-Marie, demeurent fermées à la circulation. Le niveau de la rivière Chaudière devait remonter à nouveau en soirée, selon le Service des mesures d'urgence de la municipalité.

La route 276 est fermée entre Saint-Joseph-de-Beauce et Saint-Joseph-des-Érables.