Sécheresse - L'aide de Québec est attendue par les agriculteurs du Pontiac

Certains agriculteurs du Pontiac accueillent de façon mitigée l'aide promise par le gouvernement du Québec pour contrer les effets de la sécheresse.

Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) a annoncé, jeudi après-midi, des mesures pour aider les agriculteurs et les municipalités.

Le MAPAQ assurera l'approvisionnement en eau pour les entreprises agricoles touchées par la sécheresse et payera pour les travaux qui seront réalisés à cet égard par les municipalités. Québec fera également venir du foin pour nourrir le bétail.

Selon le ministère, les éleveurs du Pontiac auraient besoin entre 50 000 et 80 000 balles de foin. Pour l'instant, près de 34 000 balles ont été trouvées dans d'autres régions du Québec.

La députée sortante de Pontiac et candidate du Parti libéral du Québec, Charlotte L'Écuyer, croit qu'il était nécessaire d'aider les cultivateurs.

Réactions des agriculteurs

Jean-Louis Corriveau est producteur laitier à l'Île-du-Grand-Calumet, dans le Pontiac, depuis plus de 35 ans. Il n'a jamais vu une telle sécheresse dans ses champs. Il ajoute qu'il doit nourrir ses 60 vaches « comme en hiver » en raison du manque de pâturage. Ses vaches produisent 20 % moins de lait que la normale.

Le fermier estime que les pertes financières s'élèveront à plus de 40 000 $ cette année.

Jean-Louis Corriveau soutient que l'aide gouvernementale sera bien accueillie, mais il doute qu'elle soit suffisante pour soulager les cultivateurs de la région.

Le producteur laitier dit avoir besoin d'au moins 80 tonnes de maïs et de 300 balles de foin pour nourrir ses bêtes.

Jean-Louis Corriveau compte se présenter à l'une des séances d'information organisées par le MAPAQ dans la région afin de trouver des solutions. Ces rencontres auront lieu les 6, 7 et 9 août prochains.