Sécheresse - La sécheresse affecte certaines entreprises touristiques en Outaouais

L'industrie touristique se réjouit habituellement d'un temps chaud et sec, les vacanciers aimant profiter du soleil. La sécheresse qui perdure dans la région d'Ottawa-Gatineau fait toutefois baisser le niveau des cours d'eau, ce qui peut nuire à certaines entreprises.

Le capitaine de l'Aqua-Taxi, qui fait la navette sur la rivière des Outaouais entre Ottawa et Gatineau, constate que l'eau s'évapore ce qui nuit à la navigation.

Du côté du Centre nautique de la Lièvre, dans le secteur de Buckingham, où les plaisanciers louent des kayaks et des canots, ce n'est pas la sécheresse qui cause des problèmes, mais bien la température élevée.

« Il a fait très chaud dans les dernières semaines, note le coordonnateur Christopher Bernard. Les gens n'ont pas nécessairement envie de faire du sport dans la grosse chaleur accablante. Quand même, on a toujours eu des gens qui sont venus profiter de la rivière et de la belle température. »

Parc aquatique et campings

La chaleur attire également les baigneurs en grand nombre au parc aquatique Calypso où 6 millions de litres d'eau sont utilisés. L'entreprise a prévu le coup avec un système ultra performant.

Au camping de L'Ange-Gardien, le site s'approvisionne à un puits, qui tient le coup malgré le temps sec.

La direction reste toutefois aux aguets quant aux risques d'incendie. Québec a levé l'interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité dans toute la province.

Les responsables du camping s'assurent tout de même que les braises des feux de camp sont bien éteintes.

La température restera élevée dans les prochains jours. La direction de la Santé publique de l'Outaouais souligne qu'une vague de chaleur accablante est prévue dimanche et lundi pour la région de Gatineau, invitant la population à la prudence.