Qualité des plages - Les tests de la qualité de l'eau à Ottawa et à Gatineau varient d'une plage à l'autre

Avec le temps chaud qui perdure, des milliers de résidents d'Ottawa-Gatineau choisissent de se rafraîchir à la plage. Les autorités municipales et la Commission de la capitale nationale (CCN) procèdent à des tests pour s'assurer de la qualité de l'eau. Toutefois, leur fréquence d'analyse varie.

Santé publique Ottawa effectue des tests chaque jour pendant la saison estivale aux cinq plages supervisées par la Ville. Les échantillons sont ensuite analysés en moins de 24 h.

De l'autre côté de la rivière des Outaouais, la CCN gère sept plages où elle effectue des tests aux deux semaines. L'organisme affirme que cette pratique correspond aux normes.

De son côté, la Ville de Gatineau effectue elle aussi aux deux semaines ses propres tests aux quatre plages municipales.

Le programme d'analyse de l'eau de la Ville est également basé sur les procédures du ministère de l'Environnement, lequel procède à des tests un peu moins de deux fois par mois, en fonction des conditions de l'eau.

Une mauvaise qualité de l'eau peut entraîner des conséquences importantes sur la santé des baigneurs, comme des démangeaisons, une infection des yeux, des oreilles ou de la gorge, voire, dans les pires cas, des gastro-entérites.

Selon le ministère de l'Environnement, il est possible de retrouver jusqu'à 100 millions de coliformes fécaux dans les excréments d'oiseaux.