Militantisme étudiant - 200 personnes se réunissent à l'Université d'Ottawa pour écouter le coporte-parole de la CLASSE

Plus de 200 personnes se sont réunies à l'Université d'Ottawa, jeudi soir, pour assister à la première de dix rencontres sur le militantisme étudiant en Ontario, dans le cadre de la tournée Québec-Ontario Student Solidarity . Le coporte-parole de la Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE), Gabriel Nadeau-Dubois, a participé à l'événement, animé par des leaders étudiants québécois, à l'invitation de la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants.

Le contenu de la conférence a donné des idées aux étudiants ontariens. « Il y a toujours du travail à faire, mais je pense que quelque chose qu'on peut retenir aujourd'hui, c'est l'importance de la mobilisation et l'importance de continuer », soutient l'étudiante Page Galette.

Gabriel Nadeau-Dubois précise que l'initiative ne vise surtout pas à faire la leçon aux Ontariens. Il croit par contre que c'est son devoir de partager ce qu'il a appris au cours des derniers mois.

Le coporte-parole de la CLASSE cédera sa place à un autre porte-parole de son organisation pour le reste de la tournée. Il entend se consacrer à la tournée entreprise par la CLASSE au Québec.

Le militant affirme qu'il n'a besoin que d'une invitation pour ajouter Gatineau à la liste des villes à visiter.

D'après un reportage de Geneviève Côté