Infrastructures - Un organisme de charité pourrait relancer le parc équestre de Nepean à Ottawa

Un organisme de charité lié à un milliardaire d'Ottawa propose une revitalisation du parc national équestre de Nepean, alors même que les élus municipaux mettent fin aux activités de la Ville sur le site.

Réunis en conseil mercredi, les élus ont décidé de ne pas renouveler le bail qui liait la Ville depuis 25 ans à la Commission de la capitale nationale (CCN), propriétaire du site. Le parc enregistrait un déficit annuel de 160 000 $.

La municipalité mettra ainsi fin à son programme équestre thérapeutique à la fin octobre. D'ici là, Ottawa se départira de 27 de ses 32 chevaux.

La fondation Wesley Clover, liée à la famille du magnat de la haute technologie Terry Matthews, souhaiterait exploiter le parc équestre à des fins non lucratives. Elle propose aussi de gérer le terrain de camping municipal adjacent.

Le parc abriterait une école équestre qui serait nommée en l'honneur du cavalier canadien Ian Millar. Il comprendrait également de nouvelles installations.

La proposition prévoit aussi l'aménagement de nouveaux sentiers et d'un abri permanent pour accueillir les signes royaux. Un programme équestre thérapeutique destiné aux enfants handicapés serait également mis en place.

La fondation espère s'entendre avec la CCN pour un bail renouvelable de 25 ans. L'organisme fédéral n'a pas confirmé avoir reçu la proposition, mais espère que le site conservera sa vocation de parc équestre.

D'après la CBC