Construction - Une vitre d'un balcon se retrouve sur le trottoir à Ottawa

Une vitre provenant d'un balcon d'une tour d'habitation au centre-ville d'Ottawa s'est fracassée sur le trottoir après avoir fait une chute de 10 étages, jeudi après-midi.

L'incident est survenu dans une tour d'habitation, construite en 2009, située à l'intersection de l'avenue Laurier et de la rue Bank.

Les employés d'une pharmacie située au rez-de-chaussée de l'immeuble se sont empressés de nettoyer les débris. Le concierge de l'immeuble a, quant à lui, nettoyer le verre qui se trouvait toujours sur le balcon.

Selon le gérant de la pharmacie, un employé du commerce qui se trouvait à l'extérieur a été légèrement blessé par les éclats de verre.

Modifications au Code du bâtiment

Cet incident arrive le jour même où la province de l'Ontario annonce un resserrement des règles de sécurité pour la construction de tours à logements multiples.

L'Ontario veut éviter que les panneaux en verre des balcons de ces tours se brisent, comme ce fut le cas à plusieurs reprises en 2011, à Toronto. Une passante avait alors été légèrement blessée.

Le gouvernement a annoncé des modifications au Code du bâtiment.

La ministre des Affaires municipales et du Logement de l'Ontario, Kathleen Wynne, a annoncé jeudi que les entreprises de construction devraient désormais utiliser le même type de verre que celui des parebrises des automobiles, pour les vitres qui bordent les balcons des hautes tours d'habitation.

Ces dispositions s'appliqueront aux nouvelles constructions à partir du 1er juillet.

Ces modifications s'appuient sur les recommandations d'un comité d'experts composé notamment de promoteurs immobiliers, d'entrepreneurs en construction, d'assureurs et d'ingénieurs.

Le gouvernement McGuinty affirme que ces mesures constituent une solution provisoire, en attendant la publication d'une norme technique par l'Association canadienne de normalisation.