Commémoration - Un inukshuk à la mémoire de soldats canadiens vandalisé à Ottawa

Un monument dédié à la mémoire des soldats canadiens morts en Afghanistan a été vandalisé, dans la nuit de mercredi à jeudi, à l'extérieur des quartiers généraux de la Légion royale canadienne, dans le secteur de Kanata à Ottawa.

L'inukshuk qui a été renversé a été offert l'an dernier par Richard et Claire Léger, dont le fils Marc est mort en Afghanistan en avril 2002 lors d'un tir ami. Le couple se montre attristé qu'un tel geste ait été posé.

Les parents de Marc Léger souhaitent que le monument soit remis en place et que les responsables de l'acte de vandalisme se dénoncent.

Bob Butt, porte-parole de la Légion royale canadienne, s'est dit outré de ce geste. Il a contacté la police pour rapporter les événements.

La nouvelle fait réagir ailleurs au pays. Sur son compte Twitter, l'entrepreneur Bret Wilson de Calgary offre de donner 1000 $ à quiconque permettra de retrouver les vandales.

Le sergent Marc Léger a été tué avec trois autres soldats par une bombe larguée d'un F-16 lors d'un tir ami américain, au cours d'un entraînement de nuit près de Kandahar, le 18 avril 2002.

La Légion royale canadienne a replacé le monument commémoratif à sa place habituelle, vendredi.