- Ministère des Richesses naturelles: l'avenir des routes forestières en sursis

Un document interne du gouvernement ontarien, dont la radio anglaise de Radio-Canada, a obtenu copie, lève le voile sur l'ampleur des compressions prévues au ministère des Richesses naturelles.

Il s'agit de la transcription d'une vidéo dans laquelle un haut fonctionnaire explique aux employés que les coupes totaliseront 70 millions $, soit environ 10 % du budget du ministère.

Le programme destiné à l'entretien des chemins forestiers est particulièrement touché. Son enveloppe est amputée de 15 millions $ au cours des 3 prochaines années.

Le directeur général de l'Unité de gestion forestière de Hearst, dans le nord de la province, Denis Cheff, en tire déjà la conclusion que les chemins d'accès à la forêt seront de piètre qualité.« Ça va être plus difficile pour les camionneurs. L'approvisionnement des scieries c'est pour l'année au complet pas seulement pour l'hiver ou l'été. » Selon M. Cheff si la température ne collabore pas, les quarts de travail dans les usines de sciage pourraient être remis en question de travail.

Des réductions de services et des pertes d'emplois au sein du ministère des Richesses naturelles sont également à prévoir.