Drame - Témoignage accablant pour le propriétaire du centre commercial d'Elliot Lake

Alors que les enquêteurs tentent toujours de déterminer ce qui a provoqué l'effondrement d'une partie du toit du centre commercial Algo à Elliot Lake, dans le nord de l'Ontario, un ancien directeur affirme que le propriétaire de l'édifice était au courant de problèmes et n'a pas fait les bonnes réparations.

Deux femmes ont perdu la vie à la suite de l'effondrement le 23 juin.

Brian England est l'un des cinq directeurs du centre commercial Algo qui se sont succédé depuis que l'homme d'affaires Bob Nazarian en est devenu le propriétaire en 2005. « Nous aurions pu faire les choses bien, mais il a choisi de dépenser peu ou pas du tout d'argent pour ça », affirme-t-il.

L'avocat de Bob Nazarian, Antoine-René Fabris, a dit lors d'une conférence de presse jeudi que son client a investi un million de dollars dans des rénovations, mais n'a pas précisé quels types de travaux ont été effectués. L'avocat a ajouté qu'il ne pouvait pas en dire beaucoup plus sur l'affaire parce qu'il s'attend à ce qu'elle soit portée à l'attention des tribunaux.

Le propriétaire dit avoir travaillé dur

CBC a pu joindre Bob Nazarian par téléphone vendredi matin. Ce dernier n'a pas souhaité faire de commentaires. « J'ai travaillé si dur. Je suis navré de ne pas pouvoir vous parler », a-t-il dit.

Brian England a géré le centre commercial de 2007 à 2008. Il raconte que John Clinckett, un architecte de Kitchener en Ontario, a été embauché pour superviser les réparations annoncées en juin 2008. Le projet était d'installer un revêtement étanche sur tout le toit pour empêcher les infiltrations d'eau et une fine couche d'asphalte pour le stationnement.

Le projet a été approuvé par Bob Nazarian, selon Brian England. Il affirme que Canadian Construction Controls de Breslau, en Ontario, devait installer le revêtement fabriqué par Carlisle Syntec Systems.

Des travaux auraient été annulés

Mais, selon l'ancien directeur, Bob Nazarian est revenu de l'étranger avant le début des travaux. Le propriétaire se serait plaint du coût des travaux facturés à un million de dollars et a annulé le contrat.

Moins d'un mois plus tard, l'homme d'affaires a embauché Peak Restoration qui a commencé les réparations selon Brian England. Lorsque les ouvriers ont demandé à Bob Nazarian plus d'argent afin de commander le revêtement, celui-ci les a renvoyés. Brian England a démissionné peu de temps après.

Jeudi, l'avocat de Bob Nazarian a dit que les travaux ont été réalisés selon les recommandations des fabricants et que l'édifice était inspecté régulièrement.

Enquête publique

Le premier ministre de l'Ontario, Dalton McGuinty, a annoncé vendredi qu'il y aura une enquête publique indépendante sur l'effondrement d'une partie du centre commercial Algo d'Elliot Lake.