- Plage Jean-Drapeau : le garçon trouvé inerte est dans un état critique

Un garçon de cinq ans a été retrouvé inanimé à la plage du parc Jean-Drapeau, sur l'île Notre-Dame, à Montréal. Il est dans un état critique, selon Urgences-santé.

L'enfant participait à un camp de jour. La plage était ouverte depuis moins d'une heure lorsqu'un accompagnateur l'a trouvé inconscient dans l'eau. Urgences-santé estime qu'il est demeuré en arrêt respiratoire entre 5 à 8 minutes.

Les sauveteurs ont rapidement pratiqué des manoeuvres de réanimation, a expliqué le sergent Dany Richer du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Un défibrillateur appartenant au parc Jean-Drapeau a été utilisé. Les ambulanciers auraient réussi à réanimer l'enfant durant son transport à l'hôpital.

La famille du garçon se trouve à son chevet. Il faudra attendre 24 heures avant de déterminer s'il est véritablement hors de danger ou s'il conservera des séquelles de l'accident.

Quelques adultes ont été traités sur place pour un choc nerveux par les ambulanciers.

Le SPVM a ouvert une enquête et la plage a été fermée. Les baigneurs ont été invités à se rediriger vers les piscines du parc Jean-Drapeau.

Ratios respectés

Tous les ratios de surveillance imposés par le règlement national de sécurité des bains publics ont été respectés, soutient Nathalie Lessard de la Société du parc Jean-Drapeau.

La zone où l'accident s'est produit n'était occupée que par le groupe du jeune garçon, composé de 64 enfants et de 21 accompagnateurs. Le sauveteur attitré, qui travaille au parc depuis cinq ans, n'avait que ce secteur à surveiller.

Bien qu'elle estime que les règlements et protocoles actuels soient suffisants, une révision de l'ensemble des pratiques n'est pas exclue. « On ne peut pas avoir un incident comme celui-là sans se poser des questions », a reconnu la responsable.

Cet incident survient à quelques jours du lancement de la campagne nationale de prévention de la noyade par la Société de sauvetage. Depuis le début de l'année 2012, 45 personnes se sont noyées au Québec.