- Mort de Bianca Leduc : la sentence de Brandon Pardi est portée en appel

La Couronne obtient le droit d'en appeler de la sentence de Brandon Pardi, qui a été déclaré coupable d'avoir happé mortellement la petite Bianca Leduc, le 31 octobre 2007, à l'Île-Perrot, dans l'ouest de Montréal.

Le jeune chauffard a été condamné à une peine de deux ans moins un jour à purger dans la communauté, le 5 juin, au palais de justice de Valleyfield. Le juge Michel Mercier s'était ainsi rendu aux arguments de la défense.

La Couronne avait plutôt réclamé une peine de quatre ans de pénitencier pour le jeune homme, qui fêtait son 18e anniversaire de naissance le jour du drame.

Le procès a permis d'établir que Brandon Pardi et un ami conduisaient chacun leur voiture à grande vitesse le jour de l'accident. Brandon Pardi a perdu le contrôle de son véhicule, qui a terminé sa course sur le terrain de la gardienne de la fillette de trois ans.

Le juge Mercier avait conclu que Pardi n'avait pas d'antécédents judiciaires, ni de problèmes de toxicomanie, et qu'il souffrait des conséquences de ses gestes et qu'il en éprouvait des remords.

Le magistrat avait aussi fait valoir que Pardi n'avait aucunement l'intention de causer du tort à autrui, que le risque qu'il récidive était faible et qu'une peine avec sursis ne mettrait pas la communauté en danger.

Cette sentence avait semé la consternation dans la famille de la petite fille.