Faits divers - Le SPVM enquête sur une mort suspecte à Gracefield

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) est maintenant responsable de l'enquête entourant une mort suspecte survenue jeudi matin à Gracefield, au nord de Gatineau.

La section des crimes majeurs du SPVM enquête simultanément sur un incident impliquant la Sûreté du Québec (SQ) de Maniwaki ainsi que sur la découverte d'un corps, près d'un boisé.

Le premier événement est survenu vers 21 h 45, mercredi soir, lorsque des policiers de la SQ ont voulu intercepter un homme à bord d'une motocyclette qui ne respectait pas le code de la sécurité routière.

Ce dernier aurait pris la fuite en empruntant un sentier pédestre situé en bordure d'une piste cyclable. En voiture, les policiers de Maniwaki ne se seraient pas aventurés dans le boisé et auraient abandonné la poursuite.

Jeudi matin, le corps d'un homme de 51 ans a été retrouvé dans le boisé, près de la rue Desjardins, également aux abords d'une piste cyclable. Une motocyclette a aussi été trouvée sur place.

À la demande du ministère de la Sécurité publique, les enquêteurs des crimes majeurs du SPVM ont été dépêchés sur place pour tenter d'éclaircir les circonstances de l'accident et de déterminer si un lien peut être fait entre les deux événements.

Lorsqu'une personne perd la vie ou subit des blessures pouvant causer la mort lors d'une intervention policière ou durant sa détention par un service de police, la politique ministérielle veut que, par souci d'impartialité, l'enquête sur cet événement soit effectuée par le service de police désigné.