Travail - Le personnel de l'École nationale de police entérine l'entente de principe


Le personnel de l'École nationale de police de Nicolet, représenté par le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec, a accepté à 89 % l'entente de principe conclue il y a trois semaines.

Deux assemblées ont eu lieu lundi à Nicolet. L'entente prévoit la révision de la grille de classification des emplois ainsi que la mise sur pied d'un groupe de travail chargé de mieux protéger les comédiens qui participent à des activités de simulation dans le cadre de la formation policière.

La direction a aussi accepté de limiter le recours à des enseignants de l'extérieur.

Les 200 employés étaient sans contrat de travail depuis le 31 mars 2011. La nouvelle convention collective sera valide jusqu'en 2015.