Politique - La candidate Djemila Benhabib nie être parachutée par le PQ à Trois-Rivières


La candidate du Parti québécois, Djemila Benhabib, nie être parachutée à Trois-Rivières pour les élections. Elle a accordé une entrevue mercredi matin sur les ondes de la radio de Radio-Canada dans le cadre de l'émission Chez nous le matin.

Djemila Benhabib a tenu à répondre aux commentaires formulés par son adversaire, la députée libérale sortante Danielle St-Amand, qui a dénoncé sa méconnaissance des dossiers de la région.

Djemila Benhabib affirme qu'elle est maintenant une Trifluvienne d'adoption. « J'habite déjà dans le quartier Sainte-Cécile. Je vais aller rencontrer les gens, essayer de comprendre leur réalité, quels sont leurs besoins. Élue ou pas, je suis déjà une parmi vous, c'est-à-dire que ma famille, nous avons déjà choisi de déménager à Trois-Rivières, donc pour moi, ce ne sera même pas une considération ou un questionnement. La décision est déjà prise. »

Par ailleurs, la chef du Parti québécois, Pauline Marois, était de passage dans la région en début d'après-midi pour officialiser la candidature de Mme Benhabib à Trois-Rivières.