Environnement - Lac Saint-Pierre : le contrôle des cormorans se poursuit

Après avoir imposé un moratoire sur la pêche à la perchaude dans le lac Saint-Pierre, les agents du ministère des Ressources naturelles et de la Faune procèdent à l'élimination des cormorans.

Ces oiseaux seraient responsables de la baisse des stocks de perchaudes dans le lac.

Vendredi, l'opération s'est poursuivie, mais s'est déroulée très tôt le matin.

Selon les évaluations du ministère, les cormorans consommeraient jusqu'à 18 tonnes de poissons par année au Lac Saint-Pierre. Les autorités veulent contrôler les cormorans parce que les perchaudes se font de plus en plus rares.

Le contrôle des populations de cormorans se poursuivra tout l'été. Entre-temps, le ministre responsable de la faune, Serge Simard, devra décider si les pêcheurs du lac Saint-Pierre pourront pêcher la perchaude l'hiver.