Économie - Saint-François-du-Lac : mises à pied chez Novabus

L'entreprise Novabus met à pied 60 des 220 travailleurs de son usine de Saint-François-du-Lac au Centre-du-Québec.

C'est le ralentissement de la demande pour ces autobus urbains qui pousse le fabricant à agir de la sorte. Selon Novabus, la réduction des dépenses dans le secteur public serait en partie la cause de ce ralentissement, car les sociétés de transport disposent de moins de moyens pour renouveler leur flotte d'autobus.

La mesure sera appliquée à compter de la mi-août.

Aussi, 90 travailleurs du siège social de Novabus à Saint-Eustache sont également visés par ces mises à pied dont la durée demeure indéterminée.