Économie - Premier Aviation de Trois-Rivières intéressée aux équipements d'Aveos

L'entreprise Premier Aviation, qui a des installations à Trois-Rivières, pourrait obtenir une partie des équipements de la compagnie Aveos, qui a mis fin à ses activités d'entretien d'avions, en mars.

Premier Aviation est au nombre des six entreprises qui sont intéressées par les équipements d'Aveos.

Les autres acheteurs potentiels sont installés en Alberta, au Québec, dans les Territoires du Nord-Ouest et aux États-Unis. Un liquidateur est également prêt à acheter une partie du matériel.

Aveos a entrepris des procédures devant les tribunaux afin d'obtenir la permission de conclure les transactions avec ces acheteurs.

L'arrêt des activités d'entretien d'avions par Aveos a entraîné la perte d'environ 2600 emplois dont 1800 à Montréal, Winnipeg et Vancouver.