Sport - Du soccer en français pour les jeunes de La Broquerie

Les parents de La Broquerie se mobilisent pour organiser des activités parascolaires en français. Pour la première fois cette année, leurs enfants peuvent participer au programme de soccer franco-fun, alors qu'auparavant ils devaient se rendre à Steinbach ou Ste-Anne.

Plus de 50 enfants sont inscrits à ce projet-pilote, ce qui a de quoi satisfaire les organisateurs. L'initiatrice du projet, Danielle Gauthier, est mère de quatre filles passionnées de soccer. Elle a décidé de prendre les rênes en contactant le Directorat de l'activité sportive du Manitoba.

« Ils nous ont aidés, ils nous ont donné tout l'équipement et ils nous ont dit comment faire. On a envoyé les annonces et on a eu 55 enfants qui se sont inscrits », explique la coordinatrice du programme franco-fun de La Broquerie.

Appuyée par des parents bénévoles, Mme Gauthier fait en sorte que les mardis soirs soient dédiés au soccer dans la municipalité. La direction de l'École Saint-Joachim a accepté de mettre à disposition gratuitement les terrains adjacents à l'établissement.

« Pour nous qui avons trois enfants, si on allait à Steinbach, cela voulait dire que quatre soirs par semaine pendant huit semaines, on serait attaché à faire ça pour le soccer, et pour la vie familiale, ça ne marche pas », explique Philippe Cantin, père de joueurs et entraîneur-assistant.