Politique provinciale - Le chef du Parti porgressiste-conservateur quitte la politique

Le chef du Parti progressiste-conservateur du Manitoba, Hugh McFadyen, a annoncé par voie de communiqué jeudi qu'il se retirera de la vie politique à la fin juillet pour occuper un poste auprès d'une firme de relations publiques à Calgary.

Il s'occupera d'y ouvrir un bureau pour la firme torontoise Drysdale Forstner Hamilton Public Affairs.

L'homme de 45 ans s'est fait élire pour la première fois dans la circonscription de Fort Whyte en 2005 lors d'une élection partielle. Quelques mois plus tard, il a remporté la course à la direction du parti et est devenu chef de l'opposition officielle.

À la suite des élections d'octobre dernier lors desquelles son parti n'a pas remporté de nouveaux sièges, il avait annoncé qu'il quitterait la vie politique lorsque le parti aurait choisi un nouveau chef.

Il a remercié les électeurs de sa circonscription de lui avoir accordé leur confiance.

Successeur pressenti

Brian Pallister qui s'est lancé dans la course à la direction en avril dernier a déclaré être triste de voir la province perdre un grand Manitobain.

Il est le seul candidat dans la course jusqu'à maintenant et pourrait bien être le successeur de Hugh McFadyen.

Les candidats ont jusqu'au 28 juillet pour soumettre leur candidature pour participer à cette course.

Brian Pallister envisage de se présenter dans la circonscription laissée vacante par son chef sortant.