Justice et faits divers - Le soldat Ouimet est condamné à 5 ans de prison pour homicide

Le soldat des Forces canadiennes Jason John Ouimet, basé à Shilo au Manitoba, a été condamné à une peine d'emprisonnement de cinq ans pour l'homicide involontaire d'un homme de Brandon, retrouvé mort en janvier 2010.

L'officier d'artillerie avait plaidé coupable à l'homicide involontaire en avril dernier. Il était alors inculpé de meurtre non prémédité.

La peine rendue jeudi concorde avec une entente survenue entre la Couronne et les avocats de la défense.

La victime, Duane Lacquette, avait été retrouvée morte dans une résidence de la rue Centennial, à Brandon, le 16 janvier 2010.

Une autopsie avait permis d'établir que le jeune homme de 21 ans avait succombé à des blessures au haut du corps, résultant de coups violents.

Le soldat Ouimet a soutenu qu'il s'était endormi et s'était réveillé pour constater que M. Lacquette l'agressait sexuellement. Une altercation serait alors survenue, au terme de laquelle il aurait étranglé sa victime.

Il sera transféré au pénitencier de Kingston, en Ontario.

Cinq jours après son arrestation le 4 février 2010, il avait été relâché sous promesse de comparaître et de respecter 52 conditions de libération, dont l'obligation de demeurer sur la base et l'imposition d'un couvre-feu.

Il lui avait été permis de retourner à l'entraînement, incluant le maniement d'armes, en attendant son procès.

Les autorités militaires ont précisé que le soldat n'a jamais été déployé.