Environnement - Le gouvernement Selinger lance son plan vert

Le remplacement de la Loi sur le développement durable du Manitoba, la désignation de 15 nouvelles zones protégées et le lancement de consultations publiques font partie de la stratégie environnementale dévoilée par le premier ministre Greg Selinger vendredi.

Accompagné de son ministre de la Conservation et de la Gestion des Ressources hydriques, Gord Mackintosh, le chef néo-démocrate a profité de la veille de son départ vers le Sommet de Rio pour expliquer cette stratégie.

M. Selinger compte notamment faire la promotion de l'autobus électrique manufacturé au Manitoba par l'entreprise New Flyer, au Sommet des Nations Unies sur le développement durable, au Brésil.

Le gouvernement du Manitoba entend désigner une quinzaine d'aires provinciales comme étant protégées d'ici huit ans, ce qui inclut des parcs provinciaux et des réserves écologiques. Les bélugas, caribous et esturgeons feraient aussi l'objet de nouvelles protections.

MM. Selinger et Mackintosh ont également annoncé le développement d'une nouvelle stratégie de lutte aux changements climatiques, qui comprendrait la divulgation obligatoire par les compagnies des émissions de gaz à effet de serre.

Ils entendent réduire la quantité de phosphate dans le lac Winnipeg en collaborant avec d'autres juridictions et en renforçant sa surveillance des bassins versants.

Le ministre Mackintosh avait également annoncé mardi qu'il comptait augmenter le nombre de points de ramassage de boissons consignées, dans les édifices gouvernementaux, les parcs provinciaux et sur les routes.

La population est invitée à commenter le plan vert du Manitoba sur le site web du ministère de la Conservation, avant le 31 octobre prochain.