Politique - Le député de Drummond fait son bilan de session parlementaire

Le député du Parti québécois de Drummond Yves-François Blanchet a présenté son bilan de fin de session parlementaire jeudi.

Pour Yves-François Blanchet, le récent raffermissement des libéraux au sujet de la langue d'affichage des commerçants est un signe du déclenchement prochain d'élections au Québec.

« Il y a de plus en plus de gens, même dans les cercles libéraux ,qui ne parlent plus d'une hypothèse d'élections en août, mais plutôt comme une certitude », indique M. Blanchet.

Dossiers locaux

S'il pourfend une bonne partie l'oeuvre libérale des derniers mois, il s'est principalement attardé à qu'il considère comme de l'immobilisme dans deux importants dossiers locaux.

Sans minimiser l'importance des dossiers comme le conflit étudiant, le député préfère s'attarder à deux dossiers de sa circonscription qui, selon lui, font les frais de l'immobilisme libéral. Le premier en lice: le Centre de foires.

Annoncé en grande pompe par Ottawa et Québec en décembre 2010, le projet est apparemment réglé, mais rien ne bouge sur le terrain, déplore-t-il.

« Le ministre n'envoie pas le protocole signé à la SDED et à la Ville, mais leur dit de lancer les appels d'offres. C'est de prendre les gens de Drummondville pour des "nonos" et nous ne le sommes pas. Qu'il fasse donc parvenir son document signé! », déplore-t-il.

Bien que l'abattoir Levinoff-Colbex soit situé dans la circonscription libérale de Richmond, le député de Drummond dit recevoir de nombreux appels d'employés récemment mis à pied. Les travailleurs s'estiment laissés pour compte par le gouvernement Charest.

« On a laissé 270 travailleurs en plan à cause d'une gestion colorée par la proximité entre les anciens propriétaires et le Parti libéral. Rappelons-nous que ces gens-là ont donné 174 000 $ au Parti libéral. »

Dans ce contexte, la fin de session parlementaire ne signifie pas le début des vacances assure le député. Il compte sillonner le territoire de sa circonscription au cours de l'été afin de préparer le terrain pour un éventuel scrutin.