Environnement - Bras de fer pour conserver un potager devant une résidence à Drummondville

Un couple du secteur Saint-Charles à Drummondville réclame le droit de cultiver des légumes devant sa résidence. C'est que la Ville affirme que ce potager contrevient à la réglementation municipale.

Le potager a été aménagé en avril dernier devant la maison de Josée Landry et de Michel Beauchamp. Il occupe presque toute la surface devant la résidence.

Le couple dit s'être informé auprès des autorités municipales avant de construire le jardin. Le service d'urbanisme lui aurait donné le feu vert.

Or, la Ville affirme qu'en aucun temps le personnel municipal n'a autorisé le couple à utiliser cet espace. Elle estime maintenant que le potager n'est pas conforme notamment parce qu'il se rend jusqu'en bordure de la rue.

La Ville a fait parvenir mercredi un nouvel avis de cinq jours au couple. Josée Landry et Michel Beauchamp ont jusqu'à dimanche pour dégager une bande et pour remettre du gazon sur 30 % de leur terrain.

La Ville compte adopter un règlement interdisant ce type d'aménagement en façade dès l'automne.

De son côté, Michel Beauchamp compte contester ce règlement.