Éducation - Histoire d'hypnose au Collège du Sacré-Coeur de Sherbrooke : la direction invite à la prudence


À Sherbrooke, la direction du Collège du Sacré-Coeur a rencontré les médias mardi pour faire le point sur le spectacle d'hypnose qui a mal tourné. Elle a admis ignorer les effets possibles de l'hypnose sur des adolescentes.

Il y a quelques jours, 450 adolescentes ont pris part à l'activité. Une jeune fille est restée en transe pendant plus de quatre heures. Au total, 18 étudiantes ont été incommodées. Celles-ci ont éprouvé des maux de tête et des nausées, notamment.

Le collège précise que les étudiantes concernées se portent toutes bien à présent.

La direction invite les autres écoles à faire preuve de prudence. D'ailleurs, elle ne s'attendait pas à ce que cette affaire attire l'attention partout dans le monde.

Rappel

L'hypnotiseur, âgé de 20 ans, n'arrivait pas à sortir les étudiantes de leur état hypnotique; il a dû demander l'aide de son professeur.

Le jeune hypnotiseur a reçu une formation de 14 heures. Le manque de confiance et l'anxiété auraient pu jouer contre lui.

Maxime Nadeau en était à son deuxième spectacle devant grand public. Il s'est dit désolé d'avoir causé de l'inquiétude.