Sports nautiques - Transat Québec-Saint-Malo : Premier Tech derrière le trimaran Défi Saint-Malo Agglo

Premier Tech de Rivière-du-Loup soutient financièrement le barreur Gilles Lamiré, du trimaran Défi Saint-Malo Agglo.

Premier Tech possède une filiale dans l'agglomération de Saint-Malo, Premier Tech Aqua Purflo, d'où son association avec l'équipage franco-québécois menée par le Malouin Gilles Lamiré.

Le skipper en est à sa première participation à la Transat Québec Saint-Malo, mais il a fait deux fois la Route du Rhum en multicoque. Il estime avoir acquis l'expérience nécessaire pour le parcours exigeant de la transat. « C'est une course très particulière pour moi. Je dirais qu'étant de la région de Saint-Malo depuis que je suis gamin, je suis cette course », commente le barreur.

Gilles Lamiré pilote un bateau célèbre, puisque Le Défi Saint-Malo Agglo est l'ancien ELF Aquitaine, gagnant de la Transat en 1988.

Gilles Lamiré se dit fin prêt à se lancer dans la course. Les préparatifs ont toutefois été très intenses. « Une douzaine de personnes, voire une quinzaine de personnes, qui ont bossé d'arrache-pied sur le projet », raconte-t-il.

Optimiste, le navigateur croit en ses chances de l'emporter même si le favori de la catégorie Open où concourt son bateau est le FenêtréACardinal, du barreur Erwan Le Roux. « C'est un bateau très récent, ils ont beaucoup de moyens, c'est sûr. Ce sont les favoris, mais après on est derrière. Il faudra quand même compter sur nous », avance Gilles Lamiré.

Le départ de la Transat se fera dimanche en fin de matinée, au port de Québec.

Les amateurs pourront admirer les compétiteurs tout au long de leur descente du Saint-Laurent.

Les bateaux doivent en effet franchir six bouées situées le long du fleuve, soit à La Malbaie, à Rimouski, à Matane, à Sainte-Anne-des-Monts, à Gaspé et enfin à Percé.