Société - Côte-Nord : les gens d'affaires de la Minganie font pression sur Jean Charest

L'Association des gens d'affaires de la Minganie (AGAM) hausse le ton au sujet du futur centre administratif d'Hydro-Québec au complexe hydroélectrique de la Romaine.

Elle réclame à la société d'État de respecter ses engagements pris lors des consultations publiques. L'AGAM désapprouve la décision d'Hydro-Québec de déménager le centre de service sur le chantier plutôt que de le maintenir à Havre-Saint-Pierre.

De passage en Minganie, il y a deux semaines, le premier ministre Jean Charest a rencontré les gens d'affaires de la Minganie. Il a prêté l'oreille à leurs demandes, mais il ne leur a pas fait de promesses.

Guy Bouchard, qui fait partie du regroupement, lui demande d'intervenir directement dans ce dossier:

« Ils ont promis 114 jobs basées à Havre-Saint-Pierre, c'est comme ça qu'ils ont convaincu la région au complet d'embarquer dans ce projet-là. En se disant, pendant 50 ou 100 ans, il y aura ça comme retombée permanente », souligne-t-il.