Santé - Gaspésie-Les Îles : important dégât d'eau à l'hôpital de Matane

Le système automatique de protection contre les incendies de l'hôpital de Matane a causé d'importants dégâts dans des bureaux administratifs ainsi que dans la pharmacie de l'établissement dimanche matin.

La thèse de la défaillance technique se confirme de plus en plus pour expliquer les dommages causés par l'eau.

« On sait qu'un gicleur devrait être déclenché en principe par la chaleur. On sait aussi qu'il n'y avait pas d'incendie dans le local et que la température semblait normale. On n'a pas de réponse précise pour l'instant, mais on pense plutôt à un défaut mécanique », explique le coordonnateur des services d'urgence, François Dubé.

Un gicleur s'est activé dimanche matin vers 6 heures dans un bureau désert du troisième étage. L'eau a mis une vingtaine de minutes à inonder l'étage et à s'infiltrer dans le plancher pour atteindre ensuite le deuxième étage.

Des firmes spécialisées ont rapidement intervenu pour récupérer l'eau et enlever les plinthes.

La direction estime que le pire scénario a pu être évité puisque l'eau n'a pas touché les étages supérieurs et qu'aucun patient n'a dû être évacué.

La majorité des médicaments de la pharmacie ont été épargnés sauf ceux destinés aux soins du cancer. L'hôpital de Rimouski fournira les médicaments le temps que tout rentre dans l'ordre.

Des tests seront effectués sur des appareils spécialisés pour vérifier s'ils ont été endommagés.

Au cours des prochains jours, l'hôpital procédera à une évaluation pour connaître le montant des dommages.