Exploitation minière - Côte-Nord : fer en hausse pour Rio Tinto

La production mondiale de fer de Rio Tinto a atteint de nouveaux sommets. Au cours des six premiers mois de l'année, la multinationale en a extrait 49 millions de tonnes.

Le Labrador a produit 6 millions de tonnes, dont les trois quarts ont été livrés sous forme de boulettes. Il s'agit d'une augmentation de 5 %, attribuable à l'amélioration des procédés d'extraction durant l'hiver.

Même si le marché connaît un ralentissement généralisé, la direction de Rio Tinto indique qu'elle poursuivra les travaux entrepris au Labrador. Rio Tinto, actionnaire majoritaire d'IOC, entend toujours hausser la capacité de production de ses installations de Labrador City et de Sept-Îles de 18 à 23 millions de tonnes.

La minière a aussi fait état cette semaine d'une prévision de production de fer stable au second trimestre et de ventes légèrement inférieures à la production en raison d'une baisse de la demande, notamment en Chine.

Par ailleurs, la production globale d'aluminium de Rio Tinto a tout juste franchi le million de tonnes en six mois. Le lock-out, qui vient de prendre fin à l'aluminerie d'Alma, a, entre autres, entraîné une baisse de production de 12 %.

L'aluminerie Alouette a produit près de 300 000 tonnes d'aluminium au cours du premier semestre 2012, ce qui constitue sa meilleure performance en 20 ans. Rio Tinto détient 40 % du consortium Alouette.