Environnement - Gaspésie-Les Îles : l'eau de la plage Haldimand n'est plus polluée

À Gaspé, la qualité de l'eau de la plage Haldimand est passée de la cote D, pour polluée, à la cote B, pour bonne.

Le drapeau rouge qui interdisait la baignade depuis lundi a laissé place au drapeau vert en fin d'avant-midi. De nouveaux tests du ministère de l'Environnement confirment que l'eau n'est plus touchée par une contamination bactériologique. Ces nouveaux tests avaient été réclamés par la Ville de Gaspé.

La cote D, de plage polluée, a refroidi de nombreux visiteurs, du jamais vu en trois ans, selon une jeune sauveteuse qui a dû répondre à de nombreuses questions. « Beaucoup de questions sur ce qui a pu causer ça et aussi qu'est-ce que ça pourrait entraîner comme symptômes sur la santé », a lancé Marie-Philippe Gauthier.

Remise en question du programme gouvernemental

La Ville de Gaspé envisage de se retirer du programme Environnement-plage, si les méthodes restent les mêmes. Les municipalités ou les gestionnaires ne sont pas obligés d'adhérer au programme qui évalue la qualité de l'eau de baignade partout au Québec. « Ce qu'on cherche c'est la vérité et aujourd'hui on l'a la vérité: c'est que la plage de Haldimand c'est une plage de qualité, puis ce qu'on aimerait voir c'est un nouveau protocole et on va évaluer éventuellement notre participation à un tel programme si on a cette façon de faire qui ne correspond pas à la réalité », affirme François Roussy.

Il est impossible de déterminer la cause de la contamination, puisque le ministère de l'Environnement n'a pas le mandat de pousser plus loin la première analyse faite le 17 juillet. Le ruissellement, à la suite de fortes pluies, demeure toujours l'hypothèse la plus réaliste.