Énergie - Côte-Nord : Pessamit s'entend avec Hydro-Québec pour deux centrales hydroélectriques

Le conseil de bande de Pessamit a conclu deux ententes avec Hydro-Québec pour la construction de deux mini-centrales électriques sur la rivière Sault aux Cochons, près de Forestville.

Les coûts de construction des centrales sont évalués à 70 millions de dollars. Celles-ci seront situées sur le territoire ancestral de la communauté innue ainsi qu'à Forestville.

Le conseil des Innus, seul investisseur du projet, prévoit débuter la construction des centrales au printemps 2013 pour une mise en service en 2014.

Un projet de longue date

Pessamit caresse ce projet depuis 2002, mais un moratoire provincial, maintenant levé, lui en empêchait. Malgré d'importants ennuis financiers, le chef de Pessamit, Raphaël Picard, a décidé d'aller de l'avant.

La communauté innue versera des redevances à la MRC de la Haute-Côte-Nord et à la Ville de Forestville dont le montant reste à négocier.

Selon Raphaël Picard, les mini-centrales généreront des revenus annuels de 1 à 3 millions de dollars.

« Éventuellement, après le renouvellement du contrat dans 20 ans, toute la dette sera payée et les profits vont être plus élevés », précise-t-il.

Cette annonce survient alors que des élections se tiendront le 17 août à Pessamit. Le chef Raphaël Picard n'a pas encore pris la décision de solliciter ou non un autre mandat.