Élections 2012 - Élections : tour d'horizon des circonscriptions du Bas-Saint-Laurent

C'est maintenant confirmé, les Québécois se rendront aux urnes le mardi 4 septembre prochain, au lendemain de la fête du Travail.

Voici un aperçu des luttes qui s'engageront dans les différentes circonscriptions du Bas-Saint-Laurent.

Côte-du-Sud

La circonscription de la Côte-du-Sud est née du redécoupage électoral de 2011. Elle regroupe l'ancienne circonscription de Montmagny-L'Islet ainsi que la région de Kamouraska, qui faisait auparavant partie de la circonscription de Kamouraska-Témiscouata.

Le député libéral sortant de Montmagny-L'Islet, Norbert Morin et le député péquiste de Kamouraska-Témiscouata, André Simard croisent le fer dans cette nouvelle circonscription. Le maire de Sainte-Anne-de-la-Pocatière, François Lagacé défend les couleurs de la Coalition Avenir Québec. Josée Michaud est la candidate de Québec solidaire.

Dans Montmagny-L'Islet, le libéral Norbert Morin a remporté l'élection de 2008 avec une forte majorité (51,78%). Il avait alors défait le candidat sortant, l'adéquiste Claude Roy. De son côté, le péquiste André Simard avait causé une surprise lors de l'élection partielle de 2010, en remportant à l'arraché la circonscription de Kamouraska-Témiscouata, par un point de pourcentage. Il devenait ainsi le successeur du libéral Claude Béchard.

En transposant les résultats de l'élection de 2008 sur la nouvelle carte électorale, la majorité libérale réalise un gain de 582 voix.

Candidats :

Norbert Morin (PLQ)
André Simard (PQ)
François Lagacé (CAQ)
Josée Michaud (QS)

Matane-Matapédia

La refonte de la carte électorale a aussi d'importants impacts pour la circonscription de Matane-Matapédia. Elle regroupe maintenant les 29 909 électeurs de la circonscription précédente de Matapédia, ainsi qu'une partie de la circonscription précédente de Matane.

Le député péquiste sortant de Matane, Pascal Bérubé est confiant de conserver cette circonscription. La député sortante de la circonscription de Matapédia, Danielle Doyer lui a cédé sa place, en se retirant au terme de son mandat.

Pascal Bérubé vient de terminer son second mandat à l'Assemblée nationale. ll avait défait le libéral Éric Plourde par 4 086 voix, lors des élections de 2008. La circonscription de Matapédia était par ailleurs dans le giron péquiste depuis 1994.

Pascal Bérubé affronte l'ex-maire de Saint-Gabriel-de-Rimouski, Jean-Clément Ouellet. L'ancien producteur agricole compte mettre le développement économique à l'avant plan lors de cette campagne électorale. Le candidat de la Coalition Avenir Québec, Pierre D'Amour a occupé différents postes administratifs au sein de la Commission scolaire des Monts-et-Marées depuis les trente dernières années. Jean-François Guay défendra pour sa part les couleurs du Parti Vert et Geneviève Allard, celles du Parti Option nationale.

En transposant les résultats de l'élection de 2008 sur la nouvelle carte électorale, la majorité péquiste passe à 6 410 voix, un gain important de 2 324 voix.

Candidats:

Pascal Bérubé (PQ)
Jean-Clément Ouellet (PLQ)
Pierre D'Amours (CAQ)
Jean-François Guay (PVQ)
Geneviève Allard (ON)

Rimouski

Le député péquiste sortant, Irvin Pelletier se mesure pour la deuxième fois au candidat libéral Raymond Giguère, ex-directeur général du Cégep de Rimouski.

Le candidat de la Coalition Avenir Québec, Jean-Paul Carrier est résident de Sainte-Luce. Il a travaillé comme conseiller aux affaires internationales et comme chef de cabinet au sein du ministère des Affaires internationales du Québec .

Québec solidaire a pour sa part présenté cette semaine sa candidate, Rosalie Carrier-Cyr. La jeune mère, originaire du Bic, est éducatrice spécialisée et impliquée dans son milieu, notamment auprès des jeunes. Le candidat du parti Option nationale, Pierre Beaudoin est ingénieur de formation et résident de Rimouski.

La circonscription est péquiste depuis 1994. En 2008, Irvin Pelletier (48,45 %) l'avait emporté une première fois sur Raymond Giguère (35,20 %). Le député sortant vient de compléter son deuxième mandat.

Avec le plus récent redécoupage électoral, la circonscription de Rimouski perd les municipalités de Biencourt et de Lac-des-Aigles.

Candidats :

Irvin Pelletier (PQ)
Raymond Giguère (PLQ)
Jean-Paul Carrier (CAQ)
Rosalie Carrier-Cyr (QS)
Pierre Beaudoin (ON)

Rivière-du-Loup-Témiscouata

La refonte de la carte électorale pourrait avoir un impact sur la bataille que se livreront les candidats de la circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata. Une partie de la circonscription Kamouraska-Témiscouata vient se greffer à la nouvelle circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata, qui regroupe maintenant plus d'une quarantaine de municipalités.

Lors de l'élection partielle du 22 juin 2009, le Parti libéral s'est emparé de la circonscription de Rivière-du-Loup, auparavant le bastion du chef adéquiste Mario Dumont. Le candidat libéral Jean D'Amour a défait le péquiste Paul Crête par 2 536 voix. En transposant les résultats de l'élection partielle de juin 2009 sur la nouvelle carte électorale, la majorité libérale augmente de plus d'une centaine de voix.

Le député Jean D'Amour doit toutefois se mesurer à un adversaire de taille. La candidature du président de la Conférence régionale des élus du Bas-Saint-Laurent et maire de Saint-Cyprien, Michel Lagacé, sous la bannière du Parti québécois, pourrait brouiller les cartes.

Rappelons que Jean D'Amour, ex-maire de Rivière-du-Loup, s'était retrouvé dans l'eau chaude en 2010, lorsqu'il s'est vu remettre un constat d'infraction pour avoir contrevenu à la Loi sur le lobbyisme, alors qu'il travaillait pour la firme d'ingénierie BPR.

Le candidat de la Coalition Avenir Québec, l'ex-conseiller en gestion du ministère du Développement économique Gaétan Lavoie, est peu connu des électeurs.

Candidats :

Jean D'Amour (PLQ)
Michel Lagacé (PQ)
Gaétan Lavoie (CAQ)