Sinistre - Des centaines de résidents évacués au Labrador espèrent bientôt rentrer chez eux

Plus de 1500 résidents du Labrador viennent de passer une deuxième nuit hors de leur foyer en raison d'un feu de forêt à proximité de leurs villages.

Les citoyens de North West River et de Sheshatshiu ont été évacués, samedi soir, lorsque les flammes se sont approchées à moins de 40 kilomètres de ces collectivités.

L'ordre d'évacuation est toujours en vigueur lundi. Le feu ne s'est déplacé que de 500 mètres depuis dimanche, mais il s'est au moins éloigné de North West River.

Le maire de North West River, Ernie McLean, espère que des averses prévues lundi aident les pompiers à combattre l'incendie. Il ajoute que ses concitoyens sont inquiets et qu'ils ont hâte de pouvoir rentrer chez eux.

La GRC estime qu'environ 200 personnes évacuées sont rentrées chez elles, dimanche, malgré le risque d'incendie.

Environ 700 personnes évacuées sont hébergées dans des baraques à Goose Bay. Bernadine Milley, qui a trouvé refuge à cet endroit avec ses deux fils, explique qu'elle n'a eu que le temps d'emporter le strict nécessaire et de quitter son village envahi par la fumée.

Les autorités combattent l'incendie de forêt à l'aide de deux avions-citernes et d'un hélicoptère.

Le gouvernement provincial a décrété une interdiction d'allumer des feux à ciel ouvert près des forêts. Cette mesure est en vigueur jusqu'à nouvel ordre.