Santé - Un test diagnostique pour éviter la chimiothérapie

Des Néo-Brunswickoises atteintes du cancer du sein pourraient bientôt avoir accès à un test diagnostique.

L'Oncotype DX est un test qui permet de déterminer quels sont les risques de récidive de certains cancers du sein. Si ce risque est très bas, le médecin et la patiente peuvent alors envisager des traitements moins lourds que la chimiothérapie pour traiter le cancer.

Pour effectuer le test, des échantillons de tumeurs doivent être envoyées en laboratoire. Cette analyse ne peut se faire qu'aux États-Unis, à l'heure actuelle, et coûte 4000 $.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick évalue la possibilité d'assumer les coûts pour ce test.

Les autorités de la santé de la province cherchent à savoir combien de femmes pourraient bénéficier du test Oncotype DX afin d'évaluer combien il en coûterait à la province. Elles doivent aussi tenir compte, dans leurs calculs, de la diminution du nombre de traitements par chimiothérapie, qui pourrait engendrer des économies.