Justice - La cause contre Ernest Fenwick MacIntosh sera entendue par la Cour suprême

La Cour suprême du Canada accepte d'entendre l'appel interjeté par un procureur de la Couronne de la Nouvelle-Écosse contre Ernest Fenwick MacIntosh, reconnu coupable d'agressions sexuelles contre quatre jeunes garçons dans les années 70.

En décembre dernier, l'avocat de l'accusé avait réussi à faire annuler la condamnation d'Ernest Fenwick MacIntosh en plaidant que son procès n'avait pas eu lieu dans des délais raisonnables.

MacIntosh avait été extradée de l'Inde en 2007 pour répondre à la justice en Nouvelle-Écosse. Il a subi son premier procès en 2010, et son second procès en 2011.

À l'issue de ces procès, MacIntosh a été reconnu coupable de 17 chefs d'accusation d'attentat à la pudeur et de grossière indécence. Il avait commis ces gestes sur quatre jeunes garçons.

MacIntosh avait été condamné en tout à cinq ans et demi de prison, moins le temps qu'il avait déjà passé derrière les barreaux à ce moment. Il a ensuite gagné son appel.