- Interdiction de faire des feux au Nouveau-Brunswick

La belle température des derniers jours a augmenté le risque d'incendie de forêt au Nouveau-Brunswick. Sur presque tout le territoire de la province, le risque est très élevé, et il est interdit partout de faire des feux.

Les gardes forestiers s'assurent que les règles sont bien respectées par la population. Des avions sillonnent l'ensemble du territoire pour repérer d'éventuel incendie de forêt. De plus, les contrevenants pourraient écoper d'amendes sérieuses.

Déjà cette année, 345 hectares de forêt ont été détruits par le feu. Environ 85 % des incendies de forêt sont provoqués par des personnes, et 15 %, par la foudre.

D'ailleurs, les orages prévus ce week-end pourraient représenter un danger, s'ils n'étaient pas accompagnés de pluies abondantes.

Les gardes forestiers insistent sur l'importance que la population respecte les règles en ce qui a trait aux feux sur les terrains de camping ou derrière la maison.

En fait, si un feu se déclarait au Nouveau-Brunswick dans une zone peuplée majoritairement de conifères, tout l'équipement dont dispose la province, les camions et les avions, ne suffiraient pas à contrôler l'incendie.