Circonscriptions électorales - La communauté acadienne néo-écossaise reçoit des fonds pour défendre ses acquis

La Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse obtient près de 125 000 $ du programme fédéral d'appui aux droits linguistiques pour s'opposer à la refonte des trois circonscriptions électorales francophones de la province.

Ces circonscriptions sont menacées de disparition par le gouvernement néo-démocrate de Darrell Dexter, qui a défini les termes du processus de révision des frontières électorales.

« Il n'y a pas de respect pour les minorités ici à la province, par le gouvernement NPD. La communauté ne comprend pas pourquoi le gouvernement prend cette ligne de communication », affirme Ron Robichaud, président de la Fédération acadienne.

Ron Robichaud estime aussi que toutes les minorités au pays risquent d'être touchées par la situation.

Le gouvernement souhaite équilibrer le nombre d'électeurs dans les circonscriptions. Il a récemment rejeté le rapport préliminaire de la commission de révision de la carte électorale, qui recommandait le statu quo dans le cas d'Argyle, de Clare et de Richmond.

Ces circonscriptions minoritaires n'ont jamais élu de candidats néo-démocrates.