Société - Hommage à Stéphane Lapointe


Une cinquantaine de personnes ont marché dans les rues d'Amos, samedi, pour rendre hommage au signaleur routier Stéphane Lapointe.

Il a perdu la vie après avoir été happé par une voiture sur un chantier routier, en août dernier.

Les manifestants demandent aux automobilistes de ralentir et de respecter la signalisation sur les chantiers routiers. Parmi eux, de nombreux signaleurs routiers affirment être souvent insultés et bousculés par des automobilistes impatients.

C'est pourquoi l'Association des travailleurs en signalisation routière du Québec demande un meilleur encadrement des chantiers routiers. Elle affirme avoir déjà obtenu plusieurs avancées : l'installation de radars photo qui seront en fonction dès le mois d'août, l'adoption de la loi du corridor de sécurité, la diffusion de publicités et la distribution de dépliants.

Il reste une seule chose à faire, selon le président de l'association, Jean-François Dionne : « Il faut que les amendes soient plus élevées quand le monde ne respecte pas l'arrêt du signaleur. »

Selon l'Association des travailleurs en signalisation routière, trois signaleurs routiers ont perdu la vie sur des chantiers du Québec depuis 2010.